Un pied dans la tombe avec Elvis

jeudi 22 juillet 2010 11h14
 

NEW YORK (Reuters) - Des instruments utilisés pour autopsier et embaumer le corps d'Elvis Presley en 1977 seront mis aux enchères le 12 août à Chicago.

La collection, conservée par l'embaumeur en chef de Memphis de l'époque, qui souhaite conserver l'anonymat, inclut notamment l'étiquette d'identification du corps, des gants en caoutchouc, des forceps, des pinceaux à lèvres, un peigne, un eye liner, autant d'objets d'un premier lot dont la maison Leslie Hindman assure qu'ils n'ont servi qu'une seule fois.

L'étiquette, accrochée au gros orteil de l'icone du rock, porte l'inscription "John Doe", dénomination utilisée aux Etats-Unis pour les personnes dont l'identité est inconnue. La première étiquette avait été dérobée par un fan dans la cohue du Baptist Memorial Hospital.

Un deuxième lot propose entre autres le rapport de la préparation du corps, le cintre du costume d'Elvis et la facture de transfert du cercueil, rapporte Mary Williams, porte-parole de Leslie Hindman Auctioneers.

La société d'enchères admet que la vente peut soulever la controverse, mais souligne que les souvenirs du King rencontrent toujours un vif succès. Une boucle des cheveux de la star a été adjugée 18.300 dollars l'an dernier.

Elvis est mort à l'âge de 42 ans, le 16 août 1977, de complications cardiaques après ingestion d'un cocktail médicamenteux. Il reste l'artiste mort le plus lucratif, selon le magazine Forbes qui dit sur son site web que la star a généré 55 millions de dollars de ventes en 2009.

Daniel Lippman, Patrice Mancino pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Des instruments utilis&eacute;s pour autopsier et embaumer le corps d'Elvis Presley en 1977 seront mis aux ench&egrave;res le 12 ao&ucirc;t &agrave; Chicago. /Photo d'archives/REUTERS/HO</p>