Mondial: Paul le poulpe a reçu lui aussi son trophée

lundi 12 juillet 2010 16h39
 

BERLIN (Reuters) - Paul le poulpe, qui a prédit tous les résultats de l'équipe d'Allemagne et la victoire de l'Espagne en finale de la Coupe du monde, s'est vu remettre une copie miniature du trophée le plus convoité de la planète foot.

Les "pouvoirs" de prédiction du céphalopode de l'aquarium d'Oberhausen l'ont rendu célèbre dans le monde entier, qui se l'arrache désormais comme une star du ballon rond en pleine période de transferts.

"Nous avons reçu beaucoup d'offres pour Paul mais il va rester chez nous et reprendre son ancien travail: faire sourire les enfants", s'est amusée Tanja Munzig, porte-parole de l'aquarium, après lui avoir remis une petite Coupe du monde dorée. "Il n'y a pas d'explication rationnelle au fait qu'il a toujours raison", a-t-elle ajouté.

Paul le poulpe "prévoit" le résultat des matches en choisissant entre deux récipients de nourriture identique aux couleurs des pays concernés. Ses prévisions sont devenues en cours de Mondial l'un des éléments les plus attendus par les parieurs, a précisé Graham Sharpe, responsable médias du bookmaker britannique William Hill.

"J'ai vu beaucoup de choses dans ma vie mais c'est la première fois que je vois des gens parier en fonction de ce que leur suggère un poulpe", a-t-il dit à Reuters.

"Des gens sont venus chez nous en nous expliquant qu'ils ne savaient pas comment parier mais qu'il avaient entendu parler du poulpe allemand et voulaient parier sur le même résultat que lui. C'était surréaliste. Mais il continuait d'avoir raison..."

Selon Graham Sharpe, Paul le poulpe a rapporté des petites fortunes aux parieurs du dimanche qui ont suivi aveuglément ses pronostics.

"Je pense que cela a rapporté (aux parieurs) environ 500.000 livres (600.000 euros)", a-t-il assuré, précisant que William Hill a lui seul avait perdu dans l'affaire près de 100.000 livres.

Erik Kirschbaum, Tangi Salaün pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Le c&eacute;phalopode le plus c&eacute;l&egrave;bre du monde, Paul le poulpe, qui a pr&eacute;dit sans se tromper le sort de tous les matches de l'&eacute;quipe d'Allemagne et la finale Espagne-Pays-Bas, a re&ccedil;u une copie miniature du troph&eacute;e de la Coupe du monde dans son aquarium d'Oberhausen en Allemagne. /Photo prise le 12 juillet 2010/REUTERS/Wolfgang Rattay</p>