L'ambassade américaine à Londres championne des amendes impayées

lundi 28 juin 2010 20h02
 

LONDRES (Reuters) - L'ambassade des Etats-Unis à Londres doit près de 4 millions de livres (4,9 millions d'euros) d'amendes et contraventions, a fait savoir lundi le gouvernement britannique, citant même quelques noms de diplomates aussi récidivistes qu'oublieux.

Les employés de l'ambassade américaine, située à Grosvenor Square, dans le très chic quartier de Mayfair, ont accumulé au total 35.602 amendes pour ne pas s'être acquittés du péage urbain de huit livres qui leur ouvre les voies les plus fréquentées en période de pointe.

Depuis la mise en place en 2003 de ce péage destiné à décongestionner la circulation, le total cumulé des amendes impayées par toutes les représentations diplomatiques dans la capitale britannique s'élève à 36 millions de livres (44,3 millions d'euros).

Washington estime que les diplomates n'ont pas à payer ce péage, que les Américains assimilent à un impôt.

Les diplomates russes doivent pour leur part 3,2 millions de livres et la note de l'ambassade du Japon s'élève à 2,7 millions de livres.

La mission du Kazakhstan arrive en tête des amendes impayées pour stationnement interdit et infractions routières, avec 1.399 amendes d'une valeur de 147.880 livres.

Le ministère des Affaires étrangères a adressé une lettre en mars à l'ensemble des missions diplomatiques en leur demandant de s'acquitter des amendes, à l'exception de celles liées au péage urbain. Seule une infime partie de la note a été payée.

"Si on tient compte des paiements déjà effectués, 7.760 livres, il reste 526.300 livres d'amendes impayées rien que pour 2009", précise-t-il dans un communiqué.

Matt Falloon, Marine Pennetier pour le service français