Mondial: d'Uruguay en Afrique du Sud en Mehari

vendredi 11 juin 2010 17h32
 

par Angus MacSwan

KIMBERLEY, Afrique du Sud (Reuters) - Mario Sabah et ses deux fils, Ismael et Matias, ont tenu leur folle promesse.

Il y a un an, alors qu'ils effectuent un tour du monde à bord de leur vieille Citroën Mehari, ces trois Uruguayens rencontrent en Turquie le capitaine de la Celeste, Diego Lugano, qui évolue à Fenerbahce.

"Lugano nous a dit que si l'Uruguay se qualifiait pour la Coupe du monde, nous devrions y être. Nous lui avons fait une promesse", explique Matias à Reuters devant l'hôtel de la sélection nationale à Kimberley, en Afrique du Sud.

Partis en février 2007 de Montevideo, le père de 56 ans et ses deux fils de 28 et 25 ans ont d'abord traversé le continent américain puis l'Europe. Après la Turquie, ils ont pris la direction de l'Iran, du Pakistan et de l'Australie.

C'est là qu'ils apprennent en novembre dernier la qualification de l'Uruguay en barrage contre le Costa Rica.

"Nous avons alors modifié tout notre voyage", raconte Matias.

Ils bifurquent vers le Timor oriental puis l'Indonésie, où ils embarquent la Mehari à bord d'un cargo direction Durban.

100,000 KM, 41 PAYS   Suite...