Le pique-assiette cible les entreprises de pompes funèbres

jeudi 3 juin 2010 15h44
 

WELLINGTON (Reuters) - La police néo-zélandaise est sur les dents, à la recherche d'un mystérieux pique-assiette qui s'invite dans les entreprises de pompes funèbres pour s'empiffrer.

Selon un directeur de pompes funèbres cité par le journal The Dominion, l'individu a assisté entre mars et avril à pas moins de quatre cérémonies d'obsèques par semaine pour s'alimenter et stocker de la nourriture sans même connaître le défunt.

L'entreprise de pompes funèbres a atteint un tel stade d'exaspération qu'elle a pris un cliché du pique-assiette - un homme d'une quarantaine d'années - en action qu'elle a distribué à toutes ses succursales.

L'homme serait équipé d'un sac à dos rempli de récipients dans lequel il enfourne discrètement ses prises lorsque le reste de l'assistance a les yeux tournés.

"C'est quelqu'un de très calme et de très poli, qui ne manque jamais de présenter ses condoléances à la famille du défunt", raconte Danny Langstraat, directeur de l'entreprise de pompes funèbres Harbour City Funeral Home.

Stabe Addison; version française Jean-Loup Fiévet