Les Britanniques aiment leur météo, mais surtout pour en parler

vendredi 14 mai 2010 16h49
 

LONDRES (Reuters) - Les Britanniques passeraient six mois de leur existence à discuter de la pluie, du beau temps et de tout ce qui a trait à la météo en général, à en croire une étude publiée vendredi par Lloyds TSB Insurance.

Ils seraient 58% à recourir au temps qu'il fait pour engager une conversation avec un inconnu ou un collègue, indique également l'enquête.

Ces chiffres semblent confirmer qu'au Royaume-Uni, dont le climat est souvent calamiteux, la météo reste le sujet de conversation favori devant le sport, le travail ou les amours.

Michael Holden; Gregory Schwartz pour le service français

 
<p>Le soleil se couche derri&egrave;re le palais de Westminster, &agrave; Londres. Les Britanniques passeraient six mois de leur existence &agrave; discuter de la pluie, du beau temps et de tout ce qui a trait &agrave; la m&eacute;t&eacute;o en g&eacute;n&eacute;ral, &agrave; en croire une &eacute;tude publi&eacute;e vendredi par Lloyds TSB Insurance. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Winning</p>