Nettoyage de printemps au sommet de l'Everest

lundi 19 avril 2010 19h28
 

KATMANDOU (Reuters) - Vingt alpinistes népalais se lancent cette semaine à l'assaut de l'Everest pour tenter de nettoyer les ordures accumulées au fil des décennies sur les pentes du toit du monde.

De nombreux montagnards ont déjà contribué à débarrasser le sommet himalayen d'une partie de ses détritus mais Namgyal Sherpa, chef de l'"Extreme Everest Expedition 2010", a souligné lundi que nul n'avait osé s'atteler au nettoyage de la zone située au-delà de 8.000 mètres d'altitude.

Cette portion du mont Everest, qui culmine à 8.850 mètres, est baptisée "zone de la mort" en raison du manque d'oxygène, du froid glacial et de la dangerosité du terrain.

Namgyal Sherpa et son équipe tenteront de récupérer des bonbonnes d'oxygènes usagées, des recharges de réchauds, les restes de toiles de tentes et autres cordages semés au hasard des ascensions à partir du col Sud.

"C'est la première fois qu'on nettoie à cette altitude, dans la zone de la mort. C'est très difficile et très dangereux", a expliqué le chef de l'expédition qui, à 30 ans, a déjà gravi le toit du monde à sept reprises.

"Dans le passé, les ordures étaient enfouies sous la neige. Mais elles sont réapparues avec la fonte des neiges, liée au réchauffement climatique.

"Les déchets posent des problèmes aux alpinistes (...) Certaines ordures datent de l'époque d'(Edmund) Hillary", a-t-il ajouté. Il espère récupérer au moins deux tonnes de détritus.

Le Néo-Zélandais Sir Edmund Hillary et le sherpa népalais Tenzing Norgay ont été les premiers à atteindre le sommet de l'Everest en 1953. Plus de 4.000 alpinistes les ont imités depuis.

Gopal Sharma; Jean Décotte pour le service français

 
<p>Vingt alpinistes n&eacute;palais se lancent cette semaine &agrave; l'assaut de l'Everest pour tenter de nettoyer les ordures accumul&eacute;es au fil des d&eacute;cennies sur les pentes du toit du monde. /Photo d'archives/REUTERS/Ang Tshring Sherpa</p>