La Petite Sirène quitte Copenhague pour la première fois

vendredi 26 mars 2010 12h33
 

SHANGHAI (Reuters) - La Petite Sirène du port de Copenhague, assise sur un rocher depuis une centaine d'années, va retrouver la mer pour la première fois à la faveur d'un long voyage qui l'emmènera jusqu'en Chine.

L'oeuvre d'Edvard Eriksen et son rocher de granit ont embarqué cette semaine pour Shanghai où la créature mythique sera la star du pavillon danois pour l'Exposition universelle en Chine, EXPO 2010, du 1er mai au 31 octobre.

La statue de bronze inspirée d'un conte d'Andersen, publié en 1837, est une attraction touristique majeure de la ville.

Dévoilée en 1913, elle a été décapitée deux fois, amputée d'un bras une fois, enlevée à son rocher, barbouillée et revêtue d'une burqa, mais elle n'avait jamais quitté son pays.

"Je suis convaincu qu'elle sera une excellente ambassadrice, en particulier auprès des Chinois qui sont férus de Hans Christian Andersen et de ses contes", dit dans un communiqué le maire de Copenhague, Frank Jensen.

Son départ, qui a suscité une vive polémique au Danemark, ne laissera cependant pas un vide puisque l'artiste chinois Ai Weiwei installera au même endroit une création vidéo, dans le cadre d'un échange culturel entre les deux pays.

(Belinda Goldsmith, Patrice Mancino pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

 
<p>La Petite Sir&egrave;ne du port de Copenhague, assise sur un rocher depuis une centaine d'ann&eacute;es, va retrouver la mer pour la premi&egrave;re fois &agrave; la faveur d'un long voyage qui l'emm&egrave;nera jusqu'en Chine. L'oeuvre d'Edvard Eriksen sera la star du pavillon danois pour l'Exposition universelle &agrave; Shanghai, EXPO 2010, du 1er mai au 31 octobre. /Photo prise le 25 mars 2010/REUTERS/Scanpix/Nils Meilvang</p>