Pris de boisson, il pilotait son cargo en zigzaguant

jeudi 4 mars 2010 12h05
 

LILLE (Reuters) - Les douaniers français ont été contraints le 20 février de stopper un cargo qui zigzaguait dangereusement dans le détroit du Pas-de-Calais, l'une des voies maritimes les plus fréquentées au monde.

La raison? Son pilote improvisé était en état d'ébriété.

Le navire, avec neuf membres d'équipage, était parti du port d'Anvers, en Belgique, pour rallier la Vendée, a précisé le Cross Gris-Nez, chargé de la surveillance en mer du Nord, qui a révélé jeudi l'information.

Le cargo était en fait piloté par un marin russe qui n'était pas le commandant.

"C'est un cas exceptionnel heureusement, mais lorsque que cela arrive, nous le gérons et le dispositif de réaction permet d'éviter un incident grave", souligne François Nadaud, le directeur du Cross Griz-Nez.

Les responsables anglais de la sécurité ont d'abord remarqué que le cargo n'empruntait pas une trajectoire normale, vite corrigée puis à nouveau incohérente. Ils ont alerté les autorités françaises lorsqu'il est entré dans la zone sous surveillance française.

Le pilote a alors emprunté le rail de navigation à contresens, provoquant un moment de tension chez les responsables de la circulation en mer.

Les autres navires de la zone ont été prévenus par radio et un patrouilleur des douanes s'est rapproché du cargo. Des douaniers sont montés à bord pour prendre les commandes et ont mis le navire à l'abri hors du rail de navigation, au large de Calais.

Ils ont dressé un procès verbal qui a été transmis au tribunal de Boulogne-sur-Mer.

Pierre Savary, édité par Sophie Louet