Les grands sportifs sont avant tout bien nés

mercredi 3 février 2010 14h24
 

SYDNEY (Reuters) - Les chances de devenir un sportif professionnel pourraient être liées au mois de naissance, selon un chercheur australien.

Adrian Barnett, de l'Institute of Health and Biomedical Innovation de la Queensland University of Technology, a analysé les dates d'anniversaire de joueurs de football australien, sport à mi-chemin entre football et rugby.

Il s'est avéré qu'un nombre disproportionné de joueurs étaient nés dans les premiers mois du calendrier par rapport au reste de l'année, notamment décembre. L'année scolaire débute en janvier en Australie.

"Les enfants qui sont plus grands (en taille) ont un avantage évident quand ils jouent au football selon les règles de l'AFL" (l'Australian Football League), explique Adrian Barnett dans un communiqué.

"Si vous êtes né en janvier, vous avez près de douze mois de croissance d'avance sur vos camarades nés en fin d'année, donc que vous soyez né un 31 décembre ou un 1er janvier peut avoir un effet considérable sur votre vie".

Ces résultats, a-t-il dit, reflètent ceux d'autres études internationales qui ont montré l'existence d'un lien entre le fait d'être né près du début de l'année scolaire et les chances de devenir un joueur professionnel dans des sports comme le hockey sur glace, le football, le volleyball et le basket-ball.

Miral Fahmy, version française Mathilde Gardin