Douze ans de prison pour avoir mangé du tigre

mardi 22 décembre 2009 09h30
 

PEKIN (Reuters) - Un villageois chinois a été condamné à douze ans de prison pour avoir tué et mangé ce qui pourrait être le dernier tigre d'Indochine en liberté en Chine.

Kang Wannian, du village de Mengla dans la province de Yunnan, affirme s'est retrouvé face à face avec le fauve alors qu'il pêchait des moules d'eau douce dans un parc naturel, et l'avoir tué pour se défendre, rapporte la presse mardi.

Le problème est qu'il pourrait s'agir du dernier tigre d'Indochine en liberté présent sur le territoire chinois. Le spécimen, photographié il y a deux ans dans la même réserve, n'a plus été vu depuis le festin de Kang.

Un tribunal a condamné le tueur de tigre à dix ans de prison pour avoir tué un animal protégé et à deux ans pour possession d'arme illégale. L'accusation a souligné qu'il n'avait pas besoin d'une arme à feu pour pêcher des moules.

Quatre villageois qui avaient aidé Kang à dépecer le tigre et à manger la viande ont été condamnés à trois ou quatre années de prison.

Le tigre d'Indochine, une espèce en voie d'extinction, compte moins de 1.000 individus dans les forêts du Laos, du Viêtnam, du Cambodge, de Thaïlande et de Birmanie.

Yu Le, Lucy Hornby, version française Jean-Stéphane Brosse