December 2, 2009 / 10:13 AM / 8 years ago

A Rouen, un compteur égrène la dette de l'Etat au département

2 MINUTES DE LECTURE

<p>Un panneau lumineux &eacute;grenant le montant des sommes dues par l'Etat au d&eacute;partement de Seine-Maritime a &eacute;t&eacute; install&eacute; au pied des b&acirc;timents du conseil g&eacute;n&eacute;ral &agrave; Rouen. Mardi &agrave; 00h00, le montant inscrit s'&eacute;levait &agrave; 238.195.040.00 euros. /Photo d'archives/Peter Macdiarmid</p>

ROUEN (Reuters) - Un panneau lumineux égrenant le montant des sommes dues par l'Etat au département de Seine-Maritime a été installé au pied des bâtiments du conseil général à Rouen.

A sa mise en service, mardi à 00h00, le montant inscrit s'élevait à 238.195.040.00 euros. Il progresse de 139 euros à chaque minute, et devrait atteindre 244 millions à la fin de l'année.

Au-dessus du menu déroulant qui actualise la somme figure les mots "Ce que doit l'Etat aux Seinomarins".

Selon Didier Marie, le président socialiste du conseil général, cette dette correspond au "montant des transferts de charge non compensés".

"Aujourd'hui, à cette dette du gouvernement, va s'ajouter le manque à gagner de la réforme sur la taxe professionnelle", déclare-t-il dans un communiqué.

Le gouvernement va supprimer la taxe professionnelle, principale ressource des collectivités locales, au grand dam de ces dernières qui craignent que la compensation ne soit pas à la hauteur du manque à gagner.

Marc Parrad, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below