Un Italien invente le bénitier anti-grippe A(H1N1)

mercredi 11 novembre 2009 19h19
 

ROME (Reuters) - Pour éviter une propagation de la grippe A(H1N1) dans les églises, un Italien a créé un distributeur automatique d'eau bénite.

En pénétrant dans une église, les fidèles catholiques trempent le bout des doigts dans le bénitier pour se signer ensuite avec l'eau consacrée.

Mais cette pratique a été battue en brèche par l'arrivée de la maladie, qui a fait à ce jour 15 morts en Italie.

Le distributeur d'eau bénite fonctionne comme un distributeur de savon dans les toilettes publiques. Le fidèle place ses mains en dessous du bec verseur et la machine relâche automatiquement un peu d'eau.

"Après une période d'adaptation, les paroissiens s'y sont fait et ont accueilli cette innovation avec une grande joie et un grand enthousiasme", note le père Pierangelo Motta, curé de Fornaci di Brisoco, en Italie du Nord.

Pour l'inventeur, Luciano Marabese, l'arrivée de la grippe A'H1N1), c'est pain bénit. "Les commandes affluent de toutes parts", reconnaît-il.

Eleanor Biles, version française Pascal Liétout

 
<p>Pour &eacute;viter une propagation de la grippe A(H1N1) dans les &eacute;glises, un Italien a cr&eacute;&eacute; un distributeur automatique d'eau b&eacute;nite. /Photo prise le 10 novembre 2009/REUTERS/Stefano Rellandini</p>