Un étudiant britannique jugé pour avoir uriné sur un monument

mercredi 4 novembre 2009 15h53
 

LONDRES (Reuters) - Un étudiant britannique photographié en train d'uriner sur un monument aux morts de Sheffield pourrait être condamné à une peine de prison ferme.

La photo qui montre Philip Laing, 19 ans, se soulageant après une beuverie sur une couronne de coquelicots déposée au monument en question a été reprise sur le site internet d'un quotidien national, ce qui a soulevé une vague d'indignation.

"Cela en a indéniablement affligé et bouleversé beaucoup. Le monument aux morts est un lieu sacré et particulier", a souligné le juge chargé de l'affaire, qui n'a pas exclu le placement en détention du prévenu. Le jugement a été mis en délibéré.

Philip Laing, qui a comparu avec un coquelicot à la boutonnière, a plaidé coupable.

Depuis les années 1920, le coquelicot, symbole du souvenir du sang versé pendant la Première Guerre mondiale, est traditionnellement porté à la boutonnière en Grande-Bretagne dans les semaines précédant l'anniversaire du 11 novembre, date de l'armistice de 1918.

Michael Holden, version française Jean-Philippe Lefief