De jeunes socialistes demandent à Nicolas Sarkozy de les adopter

mercredi 14 octobre 2009 11h41
 

PARIS (Reuters) - Quatre jeunes militants socialistes ont tenté mercredi matin de faire parvenir au président Nicolas Sarkozy une demande d'adoption afin, ont-ils dit, de bénéficier des mêmes avantages que son fils Jean.

La promotion annoncée de Jean-Sarkozy, 23 ans, à la tête de l'Etablissement public d'aménagement de la Défense (Epad) suscite dans l'opposition une vive polémique, qui commence à gagner les rangs de la majorité.

Les quatre jeunes gens - trois filles et un garçon - ont été tenus à distance de l'Elysée par les policiers qui gardent le palais présidentiel.

Ils ont expliqué à des journalistes qu'ils souhaitaient lancer un vaste mouvement sur internet en mettant en ligne, sur le site du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), des formulaires d'adoption.

"On va inviter tous les jeunes de France qui galèrent pour trouver un emploi à s'adresser à l'Elysée pour être adoptés par Nicolas Sarkozy", a expliqué Valentin Dupuy.

"Parce que, apparemment, quand on est le fils de Nicolas Sarkozy, c'est plus facile d'accéder à un emploi que quand on est un jeune défavorisé", a-t-il ajouté.

"On veut signaler qu'il y a un vrai problème pour l'emploi des jeunes aujourd'hui en France et poser la question : est-il normal qu'un bachelier - parce que Jean Sarkozy est bachelier - se retrouve à la tête du plus grand quartier d'affaires d'Europe ?" a pour sa part expliqué Marie Gombeaud, jeune militante PS de la fédération de Paris.

Le fils de Nicolas Sarkozy, conseiller général des Hauts-de-Seine, est étudiant en deuxième année de droit.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

 
<p>Quatre jeunes militants socialistes ont tent&eacute; mercredi matin de faire parvenir au pr&eacute;sident Nicolas Sarkozy une demande d'adoption afin, ont-ils dit, de b&eacute;n&eacute;ficier des m&ecirc;mes avantages que son fils Jean (photo). /Photo prise le 30 juin 2009/REUTERS/Philippe Wojazer</p>