La moustache, truchement imparable pour grimper les échelons ?

vendredi 9 octobre 2009 14h28
 

CHICAGO (Reuters) - Oublier son rasoir une journée peut s'avérer utile, surtout lorsque l'on est à la recherche d'un emploi, selon une enquête de l'"institut américain de la moustache".

Porter la moustache peut effectivement déboucher sur l'obtention d'un meilleur job, révèle une enquête commandée par le Quicken and the American Mustache Institute.

L'étude montre que les Américains moustachus gagnent 8,2% plus que les barbus et 4,3% plus que les gens rasés de près.

Mais tout n'est pas rose dans l'univers de l'excroissance sublabiale puisque les moustachus ont selon la même étude tendance à dépenser plus (11%) et économiser moins (3%) que leurs collègues.

L'enquête portant sur les "schémas d'économies et de dépenses des Américains moustachus" a porté durant six mois et de manière aléatoire sur les habitudes d'un échantillon de 2.000 moustachus, 2.000 barbus et autant de personnes rasées de près.

Ben Klayman, version française Patrice Mancino

 
<p>Porter la moustache peut d&eacute;boucher sur l'obtention d'un meilleur job, SELON une enqu&ecirc;te command&eacute;e par le Quicken and the American Mustache Institute. L'&eacute;tude montre que les Am&eacute;ricains moustachus gagnent 8,2% plus que les barbus et 4,3% plus que les gens ras&eacute;s de pr&egrave;s. /Photo d'archives/REUTERS/Raj Patidar</p>