Le juge ordonne à l'avocat d'aller se rhabiller

vendredi 25 septembre 2009 18h28
 

NEW YORK (Reuters) - Un juge fédéral new-yorkais a débouté jeudi un avocat affirmant que porter un jean et une casquette de baseball dans un prétoire relève de ses droits constitutionnels.

En mars 2008, Todd Bank s'était présenté dans une salle de tribunal en chemise et blue-jean, coiffé d'une casquette arborant l'inscription "Opération Tempête du désert".

La magistrate présente avait estimé que l'avocat n'était pas habillé de manière convenable, et le greffier l'avait prié d'enlever son couvre-chef.

Todd Bank avait alors porté plainte contre la juge et le greffier en faisant valoir qu'ils avaient attenté à sa liberté d'expression et que les 1er et 14e amendements de la Constitution lui garantissent le droit de s'habiller à sa guise.

Jeudi, le juge qui présidait l'audience, Nicholas Garaufis, ne l'a pas entendu de cette oreille. Pour lui, le prétoire constitue "un environnement collet monté" où un magistrat est en droit de fixer des règles vestimentaires pour faire respecter "les moeurs partagées par tous en matière de civilité".

Jonathan Stemple, version française Jean-Loup Fiévet