Les petits Anglais envoient l'agneau Marcus à l'abattoir

lundi 14 septembre 2009 18h51
 

LONDRES (Reuters) - Depuis sa naissance, il y a six mois, Marcus était élevé par les enfants de l'école primaire de Lydd, dans le Kent. Et ce sont ces mêmes enfants qui l'ont envoyé à l'abattoir, provoquant la fureur des associations de défense des animaux.

Marcus était un agneau dont prenaient soin les écoliers dans le cadre d'un projet de "ferme éducative", dans cette ville du sud-est de l'Angleterre.

La décision ayant été prise d'acheter des cochons pour étoffer le cheptel, le conseil de l'école, composé d'enfants de six à onze ans, a voté par 13 voix contre une la vente de Marcus à la boucherie pour financer cette acquisition.

La sentence a été exécutée, a confirmé lundi le directeur de l'école.

Mais la tempête médiatique soulevée par cette décision - une célèbre émission télévisée s'est même saisie de l'affaire - a conduit l'administration de l'école à s'interroger sur la poursuite du projet de "ferme éducative". Pour que l'histoire ne recommence pas avec les cochons - qui ne sont toujours pas achetés.

Luke Baker, version française Guy Kerivel