Des chats robots comme animaux de compagnie ?

jeudi 20 août 2009 15h57
 

LONDRES (Reuters) - La solitude des personnes âgées pourraient être comblée dans un avenir proche en Grande-Bretagne par des animaux de compagnie artificiels.

Un rapport de la Royal Academy of Engineering publié jeudi précise que des chats robots ou d'autres animaux d'agrément pourraient être produits dans les trois années à venir.

Mais, alors que le nombre de personnes âgées devrait augmenter de 50% d'ici à 2020 en Grande-Bretagne, l'offre de tels compagnons continue de susciter un débat éthique.

"Les obstacles ne résident pas tant dans les possibilités technologiques que dans la volonté de le faire - et cela est lié à toutes sortes de facteurs sociaux", estime le professeur Will Stewart de l'université de Southampton, qui a contribué au rapport.

"Cela ne remplacera évidemment pas le coup de fil hebdomadaire de vos enfants", a reconnu Stewart.

Toutefois, le petit animal robot pourrait avoir d'autres avantages, comme celui de donner l'alerte en cas d'accident, de vérifier si le réfrigérateur est suffisamment garni ou de prévenir de la nécessité d'éteindre le chauffage.

La révolution robotique pose plusieurs problèmes éthiques. Certains font remarquer que des robots domestiques risquent d'accroître l'isolement social des personnes âgées, tandis que d'autres rappellent que l'enregistrement des données personnelles doivent être encadrées par des règlements...

Farak Master, version française Pierre Sérisier

 
<p>La solitude des personnes &acirc;g&eacute;es pourraient &ecirc;tre combl&eacute;e dans un avenir proche en Grande-Bretagne par des animaux de compagnie artificiels. Un rapport de la Royal Academy of Engineering publi&eacute; jeudi pr&eacute;cise que des chats robots ou d'autres animaux d'agr&eacute;ment pourraient &ecirc;tre produits dans les trois ann&eacute;es &agrave; venir. /Photo d'archives/REUTERS</p>