Quand les pickpockets londoniens (re)mettent la main à la poche

jeudi 20 août 2009 11h13
 

LONDRES (Reuters) - Les touristes se rendant à Londres ont toujours su qu'ils devaient, comme dans d'autres grandes villes, se méfier des pickpockets, mais jamais ils n'auraient pensé qu'ils pourraient voir leur portefeuille, leurs poches ou sacs à mains remplis à leur insu. Et pourtant.

Une vingtaine d'anciens voleurs à la tire expliquent avoir pris conscience des méfaits de la crise économique et décidé de tourner la page pour inverser la tendance: ils sillonnent les lieux fréquentés de Londres et déposent de l'argent dans les poches des touristes.

Subrepticement, ils glissent à l'occasion des billets de 5 à 20 livres sterling (entre 6 et 25 euros) au hasard lors de leurs virées à Trafalgar Square ou Covent Garden, entre autres endroits touristiques.

L'initiative aura cours à Londres jusqu'à la fin du mois d'août, avant d'être étendue au reste du pays, ont annoncé ces bienfaiteurs, qui disent être subventionnés par un riche mécène, décidé à apporter un peu de soleil dans la vie des gens.

La police londonienne a été avertie de l'opération, qui vise à terme à distribuer au moins 100.000 livres.

"C'est gratifiant de rendre quelque chose, pour une fois, et les Britanniques en ont certainement besoin dans le contexte économique actuel", dit Chris Fitch, ancien pickpocket aujourd'hui à la tête de cette généreuse initiative appelée TalkTalk.

"Chaque fois que je mets de l'argent dans la poche de quelqu'un je me sens moins coupable au regard de toutes ces années passées à en prendre."

Luke Baker, version française Patrice Mancino