En Azerbaïdjan, voter Arménie à l'Eurovision est antipatriotique

mardi 18 août 2009 18h23
 

BAKOU (Reuters) - Un Azerbaïdjanais affirme avoir été convoqué par les autorités de son pays pour expliquer pourquoi il avait voté en faveur de l'Arménie au concours de l'Eurovision de la chanson.

En mai dernier, 43 Azerbaïdjanais ont voté pour la chanson "Jan Jan" du duo arménien Inga et Anouch, malgré la querelle diplomatique entre Bakou et Erevan sur le conflit du Haut-Karabakh.

Cette zone peuplée d'Arméniens de souche est officiellement partie intégrante de l'Azerbaïdjan. Au moment de l'effondrement de l'URSS en 1990, les combats entre la majorité arménienne soutenue par Erevan et les forces azerbaïdjanaises ont fait 30.000 morts et la trêve de 1994 n'est que partiellement respectée depuis.

Rovchan Nasirli, habitant de Bakou, a dit à Reuters qu'il avait été interrogé. Un représentant du ministère de la Sécurité nationale a confirmé ces interrogatoires mais a refusé de les commenter.

"Le ministère de la Sécurité nationale m'a convoqué et a commencé à me demander pourquoi j'avais voté pour le groupe arménien, disant que c'était sans aucun doute antipatriotique", a raconté Nasirli.

"L'enquêteur a dit qu'une telle attitude montrait que j'étais une proie facile. J'ai expliqué que j'avais simplement voté pour 'Jan Jan' parce que j'aimais leur style musical et pas pour des raisons politiques."

L'attitude civique l'ayant probablement emporté sur le vote "antipatriotique" dénoncé par Bakou, l'Azerbaïdjan a terminé troisième de l'Eurovision grâce à "Always", d'Aïsel et Arach, alors que "Jan Jan" a terminé 10e.

La Norvège a remporté l'Eurovision grâce à "Fairytale", d'Alexander Rybak.

Lada Ievgrachina, version française Clément Guillou

 
<p>Le duo arm&eacute;nien Inga et Anouch lors du dernier concours de l'Eurovision, mi-mai. Un Azerba&iuml;djanais a affirm&eacute; avoir &eacute;t&eacute; convoqu&eacute; par les autorit&eacute;s de son pays pour expliquer pourquoi, comme 43 autres de ses compatriotes, il avait vot&eacute; en faveur de l'Arm&eacute;nie au concours de l'Eurovision de la chanson. Depuis pr&egrave;s de 20 ans, Bakou et Erevan se disputent la r&eacute;gion du Haut-Karabakh. /Photo prise le 12 mai 2009/REUTERS/Sergei Karpukhin</p>