Obama aurait pu se préparer un en-cas lors d'une guerre atomique

lundi 17 août 2009 23h46
 

PHOENIX (Reuters) - Le président américain Barack Obama a révélé qu'un hélicoptère conçu pour son évacuation en cas d'attaque nucléaire contre les Etats-Unis disposait d'un équipement inattendu: une cuisine intégrée.

L'hélicoptère VH-71, l'un des plus sophistiqués au monde, faisait partie d'un programme destiné à remplacer l'actuelle flotte "Marine One" des hélicoptères présidentiels.

Le programme d'un montant de 6,5 milliards de dollars pour la fourniture de 23 appareils a été abandonné sur ordre du Pentagone au mois d'avril, signe de la volonté d'Obama de maîtriser les coûts de fonctionnement de l'administration américaine.

"Entre autres possibilités, il (l'hélicoptère) m'aurait permis de me préparer un repas alors que nous aurions subi une attaque nucléaire", a indiqué Obama devant un parterre d'anciens combattants.

"Je vais vous dire une chose: si les Etats-Unis d'Amérique étaient la cible d'une attaque nucléaire, me préparer un en-cas serait la dernière chose à laquelle je penserais", a-t-il ajouté provoquant les rires et les applaudissements de l'assistance.

Ross Colvin, version française Pierre Sérisier

 
<p>Le pr&eacute;sident am&eacute;ricain Barack Obama a r&eacute;v&eacute;l&eacute; qu'un projet d'h&eacute;licopt&egrave;re con&ccedil;u pour son &eacute;vacuation en cas d'attaque nucl&eacute;aire, abandonn&eacute; pour cause de restrictions budg&eacute;taires, disposait d'un &eacute;quipement inattendu: une cuisine int&eacute;gr&eacute;e. "Je vais vous dire une chose: si les Etats-Unis d'Am&eacute;rique &eacute;taient la cible d'une attaque nucl&eacute;aire, me pr&eacute;parer un en-cas serait la derni&egrave;re chose &agrave; laquelle je penserais", a-t-il plaisant&eacute; lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Reed</p>