Des retards à l'aéroport JFK à cause de tortues sur les pistes

mercredi 8 juillet 2009 22h32
 

NEW YORK (Reuters) - Un des animaux les plus lents peut paralyser le mode de transport le plus rapide sur Terre : un groupe de tortues a retardé mercredi une série de vols à l'aéroport JFK de New York.

Une piste a été fermée pendant plus d'une demi-heure, le temps que soient évacuées 78 tortues aquatiques "malaclemys terrapin", chacune pesant un à deux kilos.

"Elles étaient sorties de l'eau", a expliqué un porte-parole de l'aéroport. Les tortues ont été relâchées dans la nature, mais à l'écart de l'aéroport, où certains avions ont subi des retards de l'ordre d'une heure trente.

Version française Eric Faye