Un restaurant met la clef sous la porte après une addition salée

jeudi 2 juillet 2009 21h07
 

ROME (Reuters) - Les autorités italiennes ont ordonné la fermeture d'un restaurant historique de Rome qui avait facturé près de 700 euros un repas servi à un couple japonais.

La note du restaurant Il Passetto, vieux de 149 ans et situé aux abords de la très populaire place Navone, affichait 579,50 euros et 115,50 euros de pourboire pour des pâtes au homard, accompagnées de vin et de crème glacée.

Les deux touristes ont porté plainte, déclenchant une descente d'inspecteurs de l'hygiène qui ont prononcé une fermeture sanitaire.

Certains restaurants sont connus pour saler les additions et pour une propension à trop cuire les pâtes qu'ils servent aux millions de touristes déferlant chaque année dans les rues du centre de Rome, s'attirant la réprobation des groupes de consommateurs et des autorités municipales.

"En ce qui me concerne, ce restaurant ne devrait jamais rouvrir et sa licence d'exploitation devrait lui être retirée pour avoir agi de la sorte", a déclaré le maire de la capitale, Gianni Alemanno, ajoutant qu'il avait demandé à la police d'opérer des contrôles surprise et en civil.

Le propriétaire d'Il Passetto s'est dit surpris par le dépôt de plainte, soulignant que les deux Japonais avaient pris seuls la décision de laisser un pourboire. Le pourboire n'est pas obligatoire en Italie, mais les touristes sont néanmoins souvent sollicités.

"Ils ont commandé 12 huîtres, deux kilos de homard, du vin, 1,5 kg de loup de mer, et ont même pris des photos avec les serveurs avant de partir", a déclaré Franco Fioravanti au quotidien romain Il Messaggero.

Deepa Babington, version française Patrice Mancino

 
<p>Les autorit&eacute;s italiennes ont ordonn&eacute; la fermeture d'un restaurant historique de Rome, qui avait factur&eacute; pr&egrave;s de 700 euros un repas servi &agrave; un couple japonais. /Photo prise le 2 juillet 2009/REUTERS/Chris Helgren</p>