Une tonne de cocaïne saisie dans des requins congelés au Mexique

mercredi 17 juin 2009 08h52
 

MEXICO (Reuters) - La marine mexicaine a saisi plus d'une tonne de cocaïne dissimulée dans des carcasses de requins congelées, nouvel exemple des moyens déployés par les narcotrafiquants pour se soustraire à la campagne militaire lancée par le gouvernement.

Des soldats masqués ont ouvert une vingtaine de requins remplis de paquets de cocaïne après avoir contrôlé un navire cargo stationné dans un port commercial de l'Etat de Yucatan, dans le sud du Mexique, ont rapporté la marine et les médias mexicains.

"Nous parlons de plus d'une tonne de cocaïne à bord du bateau", a déclaré le commandant de marine Eduardo Villa après cette découverte.

"Les responsables de la cargaison avaient affirmé qu'il s'agissait d'un agent conservateur mais après vérification, nous avons confirmé qu'il s'agissait de cocaïne", a-t-il ajouté.

Les cartels mexicains de la drogue mettent leur créativité à l'épreuve pour acheminer leurs produits aux Etats-Unis - dans des canettes de bières fermées, des effigies religieuses ou des meubles - et contourner la vaste offensive de l'armée contre le narcotrafic.

Le président Felipe Calderon a mobilisé 45.000 soldats et policiers dans le cadre de cette campagne, mais les cartels sont encore loin d'être battus et les violences font peser la menace d'une propagation au-delà de la frontière américaine.

Quelque 2.750 personnes ont été tuées depuis le début de l'année dans des violences liées au trafic de drogue au Mexique, qui ont fait 6.300 morts sur l'ensemble de l'année 2008.

Robin Emmott, version française Grégory Blachier

 
<p>La marine mexicaine a saisi plus d'une tonne de coca&iuml;ne dissimul&eacute;e dans des carcasses de requins congel&eacute;es, nouvel exemple de l'imagination d&eacute;ploy&eacute;e par les narcotrafiquants pour &eacute;chapper aux contr&ocirc;les. Une vingtaine de requins avaient &eacute;t&eacute; remplis de paquets de drogue. /Photo prise le 16 juin 2009/REUTERS/Argely Salazar</p>