Poutine fait rallonger une épée sur une peinture

jeudi 11 juin 2009 07h24
 

MOSCOU (Reuters) - Le Premier ministre Vladimir Poutine a fait observer à un fondateur de l'école russe de l'hyperréalisme qu'une épée sur l'une de ses peintures ressemblait à un couteau pour découper le saucisson et l'artiste a promis de retoucher son oeuvre.

Poutine, qui visitait la galerie d'Ilia Glazounov - connu pour ses portraits de héros russes et ses scènes religieuses - à l'occasion du 79e anniversaire de l'artiste, s'est arrêté devant un tableau, "Le prince Oleg et Igor", peint en 1973.

"Les yeux du Premier ministre se sont immédiatement portés sur l'épée brandie par le prince", rapporte l'agence RIA.

"L'épée est un peu trop courte, on dirait un canif entre ses mains. On dirait qu'elle n'est bonne qu'à découper du saucisson", a déploré Poutine.

"L'artiste a acquiescé et a dit qu'il lui faudrait retoucher la peinture", poursuit RIA.

"Aucun détail ne m'échappe", a conclu Poutine.

Dmitri Soloviov, version française Nicole Dupont

 
<p>Le Premier ministre Vladimir Poutine a fait observer &agrave; un fondateur de l'&eacute;cole russe de l'hyperr&eacute;alisme qu'une &eacute;p&eacute;e sur l'une de ses peintures ressemblait &agrave; un couteau pour d&eacute;couper le saucisson et l'artiste a promis de retoucher son oeuvre. /Photo prise le 27 f&eacute;vrier 2009/REUTERS/RIA Novosti/Pool</p>