23 mai 2009 / 10:00 / il y a 8 ans

"Sauvons les riches" s'invite dans un palace parisien

par Gérard Bon

<p>Un membre du collectif "Sauvons les riches" est &eacute;vacu&eacute; manu militari de l'h&ocirc;tel Bristol, un palace parisien o&ugrave; Nicolas Sarkozy a ses habitudes. Le collectif y a men&eacute; une op&eacute;ration pour persuader les "vrais riches" d'adopter un train vie plus modeste. /Photo prise le 22 mai 2009/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>

PARIS (Reuters) - Le collectif “Sauvons les riches” s‘est invité vendredi dans les jardins de l‘hôtel Bristol, palace parisien où Nicolas Sarkozy a ses habitudes, pour persuader les “vrais riches” de changer de vie.

Il a eu cependant beaucoup de mal à résister au service de sécurité, qui a fini par évacuer manu militari plusieurs meneurs, a constaté Reuters.

Au départ, la quinzaine de militants voulait aller “à la rencontre des vrais riches anonymes qui déjeunent à 95 euros le plat” dans le “resto du président”, à deux pas de l‘Elysée, dans le VIIIe arrondissement.

“On est là pour leur dire ‘il est temps de revenir sur terre, on est là pour vous sauver’”, explique un porte-parole, Manuel Domergue.

Le groupe, qui agit dans le cadre de la campagne d‘Europe Ecologie pour les européennes, entend convaincre les plus riches de changer de mode de vie et d‘accepter une hausse conséquente des impôts des plus fortunés.

Il s‘est déjà illustré en surprenant le publicitaire Jacques Séguéla lors d‘un déjeuner sur les Champs-Elysées ou en jetant une pantoufle en direction du dirigeant François Pérol lors d‘une assemblée générale de Natixis.

“Sauvons les riches” a également remis un “diplôme de fils à papa” à Jean Sarkozy lors de la conférence que donnait “le Dauphin de la place Dauphine”, fils du chef de l‘Etat, au Rotary-Club.

L‘opération “Bristol” s‘est avérée plus compliquée.

Quatre militants ont d‘abord pris place à une table réservée par téléphone, tandis qu’à l‘extérieur leurs camarades s’équipaient de baguettes de pain et de boîtes de fromage à tartiner.

“TRISTES A MOURIR”

“On veut dire aux riches qu‘ils peuvent changer de vie, pour leur bien. Une baguette avec du fromage, c‘est pas mal aussi. Leur vie n‘est même pas enviable. Regardez les Grimaldi de Monaco, ces gens-là sont tristes à mourir”, explique Manuel Domergue.

“On leur propose de ne gagner que 30.000 à 40.000 euros par mois. Leur vie sera peut-être plus belle avec moins d‘argent”, ajoute-t-il.

Le militant porte sur le crâne la casquette de la police de New York “qui fait l‘admiration de notre président” et qu‘il enlève avant le début de l‘action, pour ne pas effaroucher les portiers du palace.

Peu de temps après, la quinzaine de militants suivie par une meute de journalistes traverse sans encombre le hall jusqu‘aux jardins où seules cinq tables sont occupées par de rares clients déjeunant au soleil dans un silence feutré.

Aussitôt, le groupe fait entendre le générique de la série “Dallas” et explique le sens de son action à l‘aide d‘un petit mégaphone. Aucune personnalité ne semble présente.

“Moi, ça me fait sourire”, dit une cliente d‘un ton un peu pincé, expliquant être venue exceptionnellement pour l‘anniversaire de son mari. “C‘est la première fois que nous venons.”

Non loin, un homme d’âge mûr accompagné d‘une femme affirme que son mode de vie “n‘est pas si éloigné” de celui des membres du collectif. “Je ne suis pas très éloigné de comprendre ce qu‘ils font”, précise-t-il prudemment.

Mais, entre-temps, le personnel du palace d‘abord médusé a décidé de prendre les choses en main. Quelques employés se présentant comme des membres du service de sécurité saisissent par le bras plusieurs meneurs et tentent de les entraîner dans les sous-sol. L‘un sera jeté à terre, un autre rudoyé jusqu’à ce que l‘arrivée des caméras leur sauve la mise.

Edité par Guy Kerivel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below