Un ministre ukrainien en cellule de dégrisement à l'aéroport

mercredi 6 mai 2009 18h06
 

BERLIN (Reuters) - Passablement éméché, le ministre ukrainien de l'Intérieur Iouri Loutsenko, a passé plusieurs heures au commissariat de police de l'aéroport de Francfort après avoir été empêché d'embarquer, rapporte la police.

Des responsables de l'aéroport ont constaté que Loutsenko et son fils de 19 ans, qui voyageaient ensemble, étaient complètement saouls et leur ont alors interdit de monter dans un avion à destination de Séoul.

Furieux, les deux hommes ont alors crié et violemment jeté leurs téléphones portables. Quatre policiers ont été blessés dans l'incident.

A Kiev, le ministère d'Intérieur a nié un quelconque incident mais admis que Loutsenko avait manqué son avion et rejoint Séoul le lendemain.

Le président Victor Iouchtchenko a quant à lui ordonné l'ouverture d'une enquête sur l'incident impliquant l'un de ses anciens proches et figure de la "Révolution orange" de 2004.

Jacob Comenetz, version française Mathilde Gardin

 
<p>Passablement &eacute;m&eacute;ch&eacute;, le ministre ukrainien de l'Int&eacute;rieur Iouri Loutsenko, a pass&eacute; plusieurs heures au commissariat de police de l'a&eacute;roport de Francfort apr&egrave;s avoir &eacute;t&eacute; emp&ecirc;ch&eacute; d'embarquer. /Photo d'archives/REUTERS/Konstantin Chernichkin</p>