A Mexico, on vole incognito grâce aux masques antigrippe

lundi 27 avril 2009 22h45
 

MEXICO (Reuters) - Trois cambrioleurs ont profité du port généralisé de masques chirurgicaux bleus à Mexico, dus à la grippe porcine, pour dissimuler leurs visages et dérober plus discrètement que d'ordinaire des montres au rayon joaillerie d'un grand magasin, rapportent des médias mexicains.

Des gardiens d'une succursale du grand magasin Sanborns ont déclaré au quotidien Excelsior que les voleurs avaient réussi à se glisser dimanche dans le magasin sans attirer l'attention, en se fondant dans une masse de clients eux aussi masqués.

L'un des voleurs a menacé des vendeurs de son arme à feu tandis qu'un autre veillait et que le troisième s'emparait des montres.

Catherine Bremer, version française Eric Faye

 
<p>Dans une rue de Mexico, jeudi. Trois cambrioleurs ont profit&eacute; du port g&eacute;n&eacute;ralis&eacute; de masques chirurgicaux bleus, dus &agrave; la grippe A(H1N1), pour dissimuler leurs visages et d&eacute;rober plus discr&egrave;tement que d'ordinaire des montres au rayon joaillerie d'un grand magasin de la capitale mexicaine. /Photo prise le 30 avril 2009/REUTERS/Daniel Aguilar</p>