Les recettes préférées du commissaire Maigret éditées à Nantes

vendredi 24 avril 2009 18h12
 

NANTES (Reuters) - La soupe vichyssoise, l'omelette aux fines herbes et l'inévitable blanquette de veau de l'épouse du commissaire Maigret : les recettes du héros des romans de Georges Simenon ne sont désormais plus un mystère.

Une classe d'apprentis cuisiniers de Sainte-Luce-sur-Loire (Loire-Atlantique), près de Nantes, vient de publier un livre des recettes de cuisine préférées du mythique commissaire, grand amateur de bonne chère devant l'éternel.

Edité à 1.500 exemplaires, le recueil "Ma saucière bien-aimée" a retenu vingt recettes typiques des années 1950.

A côté de chaque recette, chaque élève a écrit un résumé du roman dans laquelle le plat est mentionné. "C'est une autre façon de faire du français, qui ne repose pas sur les manuels scolaires", estime François Thomas, professeur de français et d'histoire au Centre interprofessionnel de formation à l'artisanat et aux métiers (CIFAM) de Sainte-Luce-sur-Loire.

En 2006, les élèves du baccalauréat professionnel Restauration du CIFAM avaient déjà édité "L'Apprenti saucier", un des 160 polars de la collection "Le Poulpe" de l'écrivain Jean-Bernard Pouy. Il mettait en scène la disparition d'un jeune apprenti et d'un enseignant du centre de formation.

Le commissaire Jules Maigret est un personnage de fiction, héros de soixante-quinze romans policiers et vingt-huit nouvelles du romancier belge Georges Simenon (1903-1989).

Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse