Des Japonais amoureux de Paris nettoient les rues de la capitale

dimanche 19 avril 2009 23h08
 

PARIS (Reuters) - Armés de balais, des expatriés japonais ont entrepris de nettoyer certaines rues de Paris, dont la célèbre avenue des Champs-Elysées, afin de les rendre plus agréables pour leurs concitoyens effectuant du tourisme dans la capitale.

"Nous voulons rendre Paris plus attrayante, parce que pour le moment, c'est comme-ci, comme ça," a déclaré Tada Osamu, un ancien ingénieur de 36 ans.

Osamu appartient à l'association Greenbirds fondée en 2003 et qui s'était attaquée au nettoyage d'une rue très fréquentée de Tokyo. La succursale parisienne de l'association a été créée en 2007 par un ancien banquier, Yoshikazu Sekigushi, et un étudiant en école de commerce, Masakazu Koyanagi.

La ville de Paris emploie environ 5.000 personnes qui arpentent chaque jour quelque 2.400 km de trottoirs pour assurer l'entretien et la propreté des rues.

Version française Pierre Sérisier

 
<p>Arm&eacute;s de balais, des expatri&eacute;s japonais ont entrepris de nettoyer certaines rues de Paris, dont la c&eacute;l&egrave;bre avenue des Champs-Elys&eacute;es ou la place de la Concorde (photo), afin de les rendre plus agr&eacute;ables pour leurs concitoyens effectuant du tourisme dans la capitale. /Photo prise le 19 avril 2009/REUTERS/Thomas White</p>