Les unions consanguines fatales aux Habsbourg d'Espagne ?

mercredi 15 avril 2009 12h09
 

WASHINGTON (Reuters) - Des anomalies génétiques rares aggravées par une succession de mariages consanguins ont probablement été la cause de la dégénérescence des Habsbourg qui ont régné sur l'Espagne de 1516 à 1700, selon des chercheurs espagnols.

L'étude des alliances royales et des problèmes de santé du dernier Habsbourg d'Espagne, Charles II, montre que celui-ci a vraisemblablement souffert de deux affections rares: une carence de l'hormone de croissance sécrétée par la glande pituitaire et une acidose tubulaire rénale, maladie qui empêche d'excréter une urine d'acidité normale.

La répétition de mariages consanguins n'a fait qu'aggraver les anomalies génétiques dans la lignée royale, écrivent Gonzalo Alvarez et ses collègues de l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle dans le journal scientifique PLoSONE.

"Le dernier roi de la dynastie Habsbourg en Espagne a été Charles II. Il était infirme, arriéré mental et défiguré", rappellent-ils. "Il était également impuissant et n'a eu aucun enfant de ses deux mariages."

Quand il est mort en 1700, la lignée des Habsbourg d'Espagne s'est éteinte et une nouvelle dynastie, celle des Bourbons de France, a ceint la couronne des rois catholiques, après une guerre de succession qui a duré treize ans.

Pendant les deux siècles du règne des Habsbourg, neuf des onze mariages royaux en Espagne ont été contractés entre des consanguins - cousins germains, oncles ou tantes.

Bébé, Charles II était décrit comme un enfant mal nourri, "avec une grosse tête". "Il n'a pas parlé avant l'âge de quatre ans, n'a pas marché avant huit ans. Il était petit, maigre, sans force. Il ne montrait guère d'intérêt à ce qui se passait autour de lui", poursuivent les chercheurs.

"Il s'est marié une première fois à 18 ans, puis à 29 ans, sans avoir de descendance. Sa première femme disait qu'il souffrait d'éjaculation précoce, la seconde se plaignait de son impuissance."

Il avait de fréquents problèmes gastriques et "à trente ans ressemblait à un vieillard".   Suite...