L'or noir supplanté par le mercure rouge, le temps d'un canular

mardi 14 avril 2009 19h36
 

RYAD (Reuters) - La police saoudienne enquête sur les origines d'un canular selon lequel les vieilles machines à coudre contiennent une substance mythique autant que rare, du mercure rouge, ce qui en aurait fait une source de richesse inespérée.

La presse du royaume a publié mardi des photos de Saoudiens posant fièrement sur des marchés avec de vieux modèles à vendre. Selon la Saudi Gazette, certains acheteurs étaient prêts à débourser jusqu'à 200.000 riyals (40.115 euros) pour une vieille Singer certifiée contenant le précieux métal liquide.

Les téléphones portables sont sensés permettre de détecter la présence de mercure rouge.

"Si la communication coupe quand le téléphone est placé près de l'aiguille (de la machine à coudre) ... cela prouve l'existence de la substance", écrit la Saudi Gazette.

Le journal Al Ektisadia note que la "pauvreté est un terrain fertile pour une rumeur comme celle du mercure rouge dans la société saoudienne, surtout parmi la classe moyenne."

"Nous devons trouver qui a lancé ce canular", a déclaré à Reuters un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Souhail Karam, version française Patrice Mancino