3 avril 2009 / 16:45 / dans 8 ans

À Strasbourg, Sarkozy pousse Obama au rituel de la bise

<p>Serrant des mains devant le palais Rohan, &agrave; Strasbourg, Barack Obama s'est pli&eacute;, sur encouragement de Nicolas Sarkozy, au rituel fran&ccedil;ais de la bise avec une &eacute;tudiante pr&eacute;sente dans la foule. /Image TV du 3 avril 2009/REUTERS/OTAN/Reuters TV</p>

STRASBOURG (Reuters) - La première visite de Barack Obama en France en qualité de président des Etats-Unis a été marquée à Strasbourg par une initiation au rituel français de la bise, sur encouragement de Nicolas Sarkozy.

Descendant de voiture devant le palais Rohan, le président américain, entouré de gardes du corps massifs et très nerveux, a serré des mains dans la foule et s‘est arrêté devant Cécilia Dervogne, étudiante à l‘université de Strasbourg.

“Avec un anglais un peu hésitant, j‘ai dit ‘I want a kiss for me’, il m‘a fait un sourire et m‘a montré ses gardes du corps qui étaient en train de le surveiller. Je pense qu‘il y a une distance de sécurité à respecter”, a raconté cette dernière à I-télé.

On a pu alors voir le président français lui prodiguer des encouragements de la voix et du geste. “Là, y‘a Sarkozy qui a réinsisté et qui a dit ‘Non, mais vous voulez pas de la bise ?’ et il a tendu sa joue timidement et je lui ai fait un bisou”, a raconté l’étudiante.

L’épouse de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni, n‘avait auparavant eu droit qu’à un salut plus conforme aux usages nord-américains, pour un homme concernant une femme qu‘on rencontre pour la première fois : une poignée de main.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below