Des stages à la ferme pour les fonctionnaires européens

mercredi 18 mars 2009 17h21
 

BRUXELLES (Reuters) - Des dizaines de fonctionnaires de la Commission européenne devront bientôt troquer leurs costumes et ordinateurs portables pour une paire de bottes et une fourche, dans le but de mieux connaître les besoins des agriculteurs européens.

Ces stages sur le terrain - les premiers dans leur genre - ont été annoncés par la Commissaire européenne à l'Agriculture, la Danoise Mariann Fischer Boel, elle-même issue d'une famille de fermiers et ministre de l'Agriculture dans son pays avant de rejoindre Bruxelles.

"Je ne suis pas une maoïste (...) Cela n'a pas été pensé comme une punition mais comme un moyen de mieux percevoir ce qui se passe sur le terrain", a-t-elle très sérieusement expliqué lors d'une conférence de presse.

"Beaucoup (de fonctionnaires) sortent de l'université et arrivent directement à la Commission européenne", a-t-elle fait valoir pour justifier ces "voyages d'étude" qui seront financés par le budget européen et commenceront dès 2010.

Baptisés "Harvest Experience" ("l'expérience des récoltes" ou "engranger une expérience"), ces séjours à la ferme n'auront pas caractère obligatoire mais les fonctionnaires seront "fortement encouragés" à y participer, selon son entourage.

"Nous préparerons ces stages éducatifs de telle manière qu'ils soient vraiment profitables. Nous n'enverrons pas (les fonctionnaires) à un moment de l'année où rien ne se passe", a dit Fischer Boel, sans préciser la durée de l'immersion.

"Y a-t-il une meilleure manière de s'assurer que les personnes responsables de la politiques agricole soient sensibles aux besoins des agriculteurs ?", s'est-elle encore interrogée.

Les fonctionnaires de la Commission européenne en charge des dossiers agricoles sont souvent critiqués par les agriculteurs pour leur faible connaissance du terrain, alors que la Politique agricole commune (PAC) engloutit à elle seule environ 40% du budget de l'UE.

Jeremy Smith, version française Julien Toyer