Chez Chavez, futur restaurant bon marché pour amoureux

samedi 7 mars 2009 09h33
 

CARACAS (Reuters) - Inquiet de la valse des étiquettes, le président vénézuélien Hugo Chavez a proposé vendredi de créer des "restaurants populaires" d'Etat bon marché.

Evoquant les statistiques mensuelles des prix à la consommation (+ 30% en 2008), le chef de l'Etat populiste a noté que le coût des hôtels et restaurants avait augmenté deux fois plus en février que le taux d'inflation mensuel.

"Je vais devoir inventer des restaurants pour le peuple", a-t-il dit en direct à la télévision. "Vous souhaitez dîner aux chandelles avec votre femme le jour de la Saint-Valentin ? Essayez le restaurant 'Chez Chavez'!. Je vous donnerai tout ce que vous voulez, y compris des vins vénézuéliens, chiliens ou brésiliens".

Cette semaine, le chantre de la "révolution bolivarienne" a ordonné à l'armée de prendre le contrôle de la filière riz et nationalisé une plantation d'eucalyptus appartenant à une société irlandaise pour renforcer le poids économique de l'Etat et resserrer les contrôles sur l'approvisionnement en produits alimentaires.

Patricia Rondon, version française Jean-Loup Fiévet