Un chômeur taiwanais nostalgique de ses années de prison

mardi 24 février 2009 07h55
 

TAIPEH (Reuters) - Un chômeur taiwanais de 45 libéré de prison il y a deux ans a demandé à la police de le renvoyer à vie en cellule parce qu'il y serait nourri, rapportent mardi la police et les médias locaux.

Des policiers ont trouvé cet ancien pyromane dans une rue d'un quartier commerçant de la capitale Taipeh et il leur a demandé de le renvoyer en prison, où il avait passé dix ans, selon le China Post.

Un porte-parole de la police a précisé par ailleurs qu'il avait contacté lui-même les forces de l'ordre pour faire avancer sa demande. "Nous lui avons conseillé de continuer à chercher du travail", a-t-il dit.

"Je ne sais pas pourquoi il ne peut pas trouver d'emploi. Peut-être les employeurs pensent-ils qu'il ne convient pas ou qu'il est trop vieux", a-t-il ajouté.

Les policiers qui l'ont trouvé ont tout de même consenti à lui apporter un déjeuner.

La requête curieuse de ce chômeur est perçue dans les médias taiwanais comme une conséquence de la crise. Taiwan, dont l'économie est très dépendante des exportations, est entré en récession et les prévisions pour cette année sont pessimistes.

Ralph Jennings, version française Grégory Blachier