Pour garder la santé, riez de l'opposition, conseille Chavez

mercredi 11 février 2009 15h18
 

CARACAS (Reuters) - Pour garder la santé, rien de mieux pour les Vénézuéliens que d'écouter les discours ridicules des dirigeants de l'opposition, qui provoquent un rire sain, estime Hugo Chavez

"Il a été démontré que l'observation et l'écoute des dirigeants de l'opposition sont bonnes pour votre santé parce que, vous savez, il est bon de rire, pas seulement pour les bienfaits psychologiques, mais aussi pour vous remonter le moral", a déclaré le président vénézuélien mardi soir.

Le chef de l'Etat soumet dimanche à référendum un projet de modification constitutionnelle qui lèverait toute limitation du nombre de mandats électifs.

D'après les sondages, le "oui" serait légèrement en tête dans les intentions de vote. En 2007,les électeurs vénézuéliens avaient rejeté une proposition similaire.

Chavez, qui a célébré au début du mois ses dix ans au pouvoir, dit avoir besoin de davantage de temps pour édifier ce qu'il qualifie de "socialisme du XXIe siècle".

Ses adversaires l'accusent de dérive autoritaire et le soupçonnent de vouloir interdire la propriété privée.

Si le "non" l'emporte dans les urnes, il devra quitter le pouvoir au terme de son mandat, en 2013.

Version française Pascal Liétout

 
<p>Pour garder la sant&eacute;, rien de mieux pour les V&eacute;n&eacute;zu&eacute;liens que d'&eacute;couter les discours ridicules des dirigeants de l'opposition, qui provoquent un rire sain, estime Hugo Chavez. /Photo d'archives/REUTERS/Bazuki Muhammad</p>