Deux pêcheurs birmans rescapés après 25 jours dans la mer

mardi 20 janvier 2009 11h20
 

CANBERRA (Reuters) - Deux pêcheurs birmans ont survécu pendant près d'un mois dans des eaux infestées de requins en flottant dans un grand réfrigérateur après le naufrage de leur bateau, ont déclaré leurs sauveteurs.

Les deux hommes, âgés d'une vingtaine d'années, étaient employés avec 18 autres marins sur un bateau de pêche thaïlandais qui a chaviré le 23 décembre au large de la côte nord de l'Australie, a précisé Tracey Jiggins, porte-parole de l'autorité australienne de sûreté maritime.

"Ils n'avaient pas d'équipement de survie, pas de balise, pas de moyen de communiquer et ils ont dérivé pendant 25 jours", a-t-elle ajouté. Le réfrigérateur, utilisé par les bateaux de pêche, avait la "taille d'un bureau".

"C'est stupéfiant qu'ils aient été repérés dans une telle masse d'eau." C'est un avion de la garde-côte australienne qui a vu les deux hommes samedi. Ils ont été hélitreuillés et hospitalisés sur l'île de Thursday Island.

"Dès qu'ils sont montés, ils ont bu chacun deux litres d'eau en quelques secondes", a raconté le pilote d'hélicoptère à la télévision.

Les deux rescapés étaient affamés et déshydratés mais leur état n'inspire pas d'inquiétude et ils devraient sortir rapidement de l'hôpital.

Ils seront alors interrogés par les autorités qui se demandent comment ils ont survécu et ce qu'ils ont mangé et bu pendant près d'un mois.

Tracey Jiggins a déclaré que les autres marins à bord avaient certainement péri et qu'aucune recherche ne serait entreprise.

"Ce qu'ils nous ont dit, c'est qu'ils ont vu les autres membres d'équipage dans l'eau, sans gilet de sauvetage. Nous pensons qu'il est impossible de survivre dans l'eau pendant 25 jours."

Rob Taylor, version française Jean-Stéphane Brosse

 
<p>Le r&eacute;frig&eacute;rateur dans laquelle deux p&ecirc;cheurs birmans ont surv&eacute;cu pendant pr&egrave;s d'un mois dans des eaux infest&eacute;es de requins, apr&egrave;s le naufrage de leur bateau. /Photo prise le 17 janvier 2009/REUTERS/Australian</p>