Excuses de Prague à la Bulgarie pour cause de WC à la turque

jeudi 15 janvier 2009 16h08
 

BRUXELLES (Reuters) - Le gouvernement tchèque a présenté des excuses à Sofia pour l'oeuvre d'art d'un artiste tchèque exposée dans l'atrium du Conseil des ministres de l'Union européenne à Bruxelles et représentant la Bulgarie par des WC à la turque.

Les Bulgares ont dénoncé le "mauvais goût" de l'allégorie de l'artiste tchèque David Cernya, concepteur de l'exposition polémique Entropa, et exigé son retrait.

"Cette oeuvre d'art n'a jamais eu pour ambition de représenter la vision de la présidence tchèque de l'UE", a déclaré le vice-Premier ministre Alexandr Vondra lors d'une conférence de presse. "Nous voulions démontrer que 20 ans après la chute du rideau de fer, il n'y a pas de censure."

"Je comprends que certains aient pu se sentir offensés et je voudrais leur présenter nos excuses. Je le fais aussi auprès de la Bulgarie et de son gouvernement si ces derniers ont pu se sentir offensés."

Le ministre, chargé des affaires courantes de la présidence tchèque de l'Europe jusqu'au 30 juin, a ajouté que si Sofia insistait, le symbole représentant la Bulgarie à Entropa serait retiré. Mais la République tchèque souhaite maintenir en l'état la mosaïque de son artiste jusqu'à la fin de la présidence.

La mosaïque, qui pèse huit tonnes, représente chacun des 27 pays membres par un stéréotype.

Jeremy Smith, version française Jean-Loup Fiévet

 
<p>Le gouvernement tch&egrave;que a pr&eacute;sent&eacute; des excuses &agrave; Sofia pour l'oeuvre d'art d'un artiste tch&egrave;que expos&eacute;e dans l'atrium du Conseil des ministres de l'Union europ&eacute;enne &agrave; Bruxelles et repr&eacute;sentant la Bulgarie par des WC &agrave; la turque. /Photo prise le 15 janvier 2009/REUTERS/Fran&ccedil;ois Lenoir</p>