Quand des policiers russes échouent au code de la route

jeudi 15 janvier 2009 16h06
 

MOSCOU (Reuters) - Vingt-neuf policiers, sur un effectif de 30, d'une ville de l'Oural, en Russie, ont échoué à l'épreuve de conduite du code de la route qu'ils sont censés faire respecter, révèle l'agence de presse Itar-Tass.

Un seul a passé avec succès le test, fait à titre expérimental, avec 100% de réponses justes.

Pour obtenir le précieux sésame, il faut donner toutes les bonnes réponses. Certains policiers-candidats ont fait jusqu'à huit fautes, a précisé l'agence sur la foi du parquet de Krasnotourinsk.

Les policiers russes chargés de la circulation ont pour réputation d'exiger des amendes "officieuses" aux automobilistes qu'ils harcèlent parfois sous prétexte d'infractions mineures ou de contrôle tatillon de leurs papiers.

Conor Sweeney, version française Jean-Loup Fiévet

 
<p>Selon l'agence de presse Itar-Tass, vingt-neuf policiers, sur un effectif de 30, d'une ville de l'Oural, en Russie, ont &eacute;chou&eacute; &agrave; l'&eacute;preuve de conduite du code de la route qu'ils sont cens&eacute;s faire respecter. /Photo d'archives/REUTERS/Sergei Karpukhin</p>