Trop-plein de candidats pour un poste de gardien d'île tropicale

mercredi 14 janvier 2009 12h39
 

SYDNEY (Reuters) - Devenir le gardien d'une île tropicale en Australie relève, pour beaucoup, du rêve, au point que le site internet qui diffuse cette offre d'emploi a reçu tellement de candidatures qu'il est tombé en panne.

Le poste, rémunéré 105.000 dollars (79.000 euros), consiste à passer six mois sur la petite île d'Hamilton, dans la Grande Barrière de corail.

Des centaines de milliers de candidats se sont manifestés pour ce qui est présenté comme le "meilleur emploi au monde".

Selon un responsable de l'Etat du Queensland, à l'origine de l'offre, ce poste se veut comme une antidote contre la déprime de l'économie mondiale. L'appel à candidature a été lancé dans 18 pays, dont les Etats-Unis et la Chine.

Des techniciens ont dû intervenir sur le site internet (www.islandreefjob.com), tombé en panne pendant plusieurs heures devant l'afflux massif des aspirants insulaires.

Ces derniers ne voient aucun inconvénient à nourrir les poissons de mer, nettoyer une piscine et réceptionner le courrier expédié par avion.

Le candidat choisi devra aussi effectuer de la plongée sous-marine, ne pas avoir peur des randonnées ou de vivre au voisinage de 25 autres îles paradisiaques. Les voyages aller et retour, ainsi que le logement dans une luxueuse maison de trois chambres, sont compris dans l'offre.

Aucune expérience ou compétence particulière ne sont requises et il n'y a pas d'âge limite. Le contrat débute en juillet.

Miral Fahmy, version française Jean Décotte

 
<p>Devenir le gardien de la petite &icirc;le australienne d'Hamilton, sur la Grande Barri&egrave;re de corail, rel&egrave;ve pour beaucoup du r&ecirc;ve, au point que le site internet qui diffuse cette offre d'emploi a re&ccedil;u tellement de candidatures qu'il est tomb&eacute; en panne. /Photo d'archives/REUTERS/Greenpeace/HO</p>