Le parfum au hamburger laisse les New-Yorkais sur leur faim

vendredi 26 décembre 2008 09h14
 

NEW YORK (Reuters) - Les New-Yorkais par l'odeur du hamburger alléchés sont restés sur leur faim à Noël: le parfum créé par la chaîne de restauration rapide Burger King a rencontré un tel succès qu'en quelques jours, il est devenu introuvable.

Burger King, deuxième enseigne de restauration rapide au monde, a lancé peu avant les fêtes de fin d'année un déodorant appelé "Flamme", présenté comme "un parfum de séduction avec une note de viande grillée".

Destiné à devenir un cadeau de Noël original, Eau de Whopper était vendu en édition limitée et en exclusivité par la chaîne de magasins de cosmétiques Ricky à New York, au prix de 3,99 dollars le flacon de 5 ml.

Mais les boutiques, où les affiches promotionnelles montraient la mascotte de Burger King à moitié nue et vautrée sur un tapis en peau d'ours, se sont retrouvées en quelques jours en rupture de stocks.

L'Eau de Whopper s'est alors écoulée jusqu'à 70 dollars le flacon sur le site d'enchères eBay.

Le directeur de Ricky, Luis Bejaran, a expliqué à Reuters Television que la fragrance a fait fureur auprès des clients à la recherche du cadeau parfait à l'approche de Noël.

"Très populaire. Les gens n'arrêtent pas de venir dans les boutiques pour demander le produit", a-t-il raconté.

"Un gars a téléphoné (...) Il en voulait vraiment, vraiment un. Dès que je lui ai dit que nous n'avions plus ce produit, il a dit quelque chose comme 'Quoi ? Vous n'avez pas de déodorant au cheeseburger pour moi ? Ma petite amie veut que je sente ça. Qu'est-ce que je dois faire ? Etaler un cheeseburger ou un Whopper sur tout mon corps ?'"

Le directeur des magasins Ricky a ajouté que sa chaîne devrait être à nouveau approvisionnée en 2009.

Belinda Goldsmith, version française Grégory Blachier

 
<p>Pr&eacute;sent&eacute; comme "un parfum de s&eacute;duction avec une note de viande grill&eacute;e", le d&eacute;odorant cr&eacute;&eacute; par Burger King, deuxi&egrave;me enseigne de restauration rapide au monde, a rencontr&eacute; un tel succ&egrave;s qu'en quelques jours, il est devenu introuvable &agrave; New York. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang</p>