Quand Silvio Berlusconi joue à cache-cache avec Angela Merkel

mardi 18 novembre 2008 16h14
 

TRIESTE, Italie (Reuters) - Toujours aussi facétieux à 72 ans, Silvio Berlusconi n'a pu résister à la tentation de jouer à cache-cache avec la chancelière allemande Angela Merkel à l'ouverture d'un sommet italo-allemand mardi à Trieste, dans le nord de l'Italie.

Le président du Conseil s'est soudain dissimulé derrière une colonne à l'arrivée de son invitée et lui a lancé un tonitruant "coucou !".

La chancelière, surprise, s'est retournée, s'est exclamée "Silvio", a éclaté de rire et a embrassé son hôte.

La scène est visible sur le site internet du quotidien La Repubblica (here).

Stephen Brown, version française Guy Kerivel

 
<p>Toujours aussi fac&eacute;tieux &agrave; 72 ans, Silvio Berlusconi n'a pu r&eacute;sister &agrave; la tentation de jouer &agrave; cache-cache avec la chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel &agrave; l'ouverture d'un sommet italo-allemand mardi &agrave; Trieste, dans le nord de l'Italie. Le pr&eacute;sident du Conseil italien s'est soudain dissimul&eacute; derri&egrave;re une colonne &agrave; l'arriv&eacute;e de son invit&eacute;e et lui a lanc&eacute; un tonitruant "coucou !". /Photo prise le 18 novembre 2008/REUTERS/Nikola Solic</p>