Le patrimoine génétique commun des kangourous et des hommes

mardi 18 novembre 2008 07h46
 

CANBERRA (Reuters) - Les kangourous et les êtres humains ont en commun une part importante de leur génome, affirme le Centre d'excellence pour la génétique des kangourous.

"Il existe quelques différences, nous avons un peu plus de ceci, un peu moins de cela, mais les mêmes gênes sont là et nombre d'entre eux dans le même ordre", a déclaré Jenny Graves, directrice de ce centre de recherche qui dit avoir mené à son terme la première cartographie du génome des marsupiaux.

Selon cette étude, humains et kangourous auraient un ancêtre commun, qui aurait évolué sur Terre il y a 150 millions d'années au moins.

"Les kangourous nous disent beaucoup de ce à quoi nous ressemblions il y a 150 millions d'années", a ajouté Graves, citée par l'agence australienne de presse AAP.

Rob Taylor, version française Henri-Pierre André

 
<p>Les kangourous et les &ecirc;tres humains ont en commun une part importante de leur g&eacute;nome, selon le Centre d'excellence pour la g&eacute;n&eacute;tique des kangourous. Humains et kangourous auraient un anc&ecirc;tre commun, qui aurait &eacute;volu&eacute; sur Terre il y a 150 millions d'ann&eacute;es au moins. /Photo d'archives/REUTERS/Daniel Munoz</p>