Une maison de papier en journaux usagés

vendredi 29 février 2008 22h00
 

LONDRES (Reuters) - Agacée par les montagnes de quotidiens gratuits jetés sur le pavé londonien, une Britannique a décidé de les récupérer pour construire une maison qui serait le symbole du degré de gaspillage que cela représente.

Karen Janody et ses collègues de Creative City, Gillian McIver et l'artiste Sumer Erek, érigeront l'ossature de la Newspaper House ("maison-journal") dans le quartier de Hackney, dans l'Est de Londres et appelleront les gens à rouler leurs journaux usagés et à venir en déposer les rouleaux pour construire la maison.

La construction débutera le 3 mars et devrait durer jusqu'au 8 mars, date à laquelle l'ossature sera enlevée pour laisser l'édifice tenir par lui même. Le jour suivant, il sera démantelé pour être envoyé au recyclage.

Le projet, auquel contribue la fondation Calouste Gulbenkian, à hauteur de 15.000 livres sterling, se dressera sur Gillett Square et sera la première d'une série d'autres attendues dans plusieurs villes britanniques pour attirer l'attention de manière concrète et artistique sur le problème grandissant des déchets.

"J'ai confiance, le projet sera un succès auprès du public et j'espère qu'il pourra faire le tour de la Grande-Bretagne, en impliquant les gens et en apportant sa contribution à la prise de conscience pour l'environnement d'une manière audacieuse", a déclaré Andrew Barnett, directeur de la fondation Gulbenkian.

"Nous devons tous faire notre petite part d'action pour l'environnement et ceci nous en donne la possibilité à deux pas de chez soi."

Jeremy Lovell, version française Patrice Mancino