Un si long regard

vendredi 18 avril 2008 15h58
 

LECCO, Italie (Reuters) - Un Italien a été condamné à une peine de dix jours de prison avec sursis assortie d'une amende de 40 euros pour avoir trop longuement posé son regard sur une passagère de 55 ans dans un train.

L'homme, âgé d'une trentaine d'années, était poursuivi pour harcèlement sexuel. Le couple s'était rencontré à deux reprises en 2005 sur un train de banlieue reliant Lecco à Milan, dans le nord de la Péninsule.

La première fois, l'homme a pris place à côté de la passagère, qui s'est plainte d'être approchée de trop près. Le lendemain, il a choisi de s'asseoir en face et, aux dires de la plaignante, l'a dévisagée pendant tout le trajet.

Le couple ne s'est jamais adressé la parole.

L'avocat du condamné a annoncé vendredi qu'il ferait appel au nom de son client.

Silvia Aloisi, version française Jean-Loup Fiévet