SMS papaux pour les Journées mondiales de la jeunesse de Sydney

mercredi 7 mai 2008 15h36
 

SYDNEY (Reuters) - Benoît XVI prévoit d'envoyer des SMS aux milliers de jeunes catholiques réunis en juillet à Sydney pour les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), espérant ainsi se rapprocher d'une génération nourrie à l'internet et aux téléphones portables.

Pendant les six jours que doit durer ce grand rassemblement, le pape rédigera des SMS d'inspiration et d'espoir, tandis que des "murs de prières numériques" seront érigés sur le site.

L'Eglise prévoit également de lancer son propre réseau social, sorte de Facebook cathodique et catholique.

L'objectif avoué est de se rapprocher des 225.000 jeunes fidèles attendus dans la grande cité portuaire australienne à partir du 15 juillet.

"Nous voulions faire des JMJ 2008 une expérience unique en utilisant de nouveaux moyens de communiquer avec la jeunesse d'aujourd'hui", explique Mgr Anthony Fisher dans un communiqué mercredi.

L'opérateur télécom australien Telstra assurera le suivi technique de la manifestation en termes de téléphonie, d'internet haut débit ou de retransmission. Il s'occupera également d'ériger les "murs de prières".

La société prévoit de mettre en relation 8.000 bénévoles, 2.000 ecclésiastiques, 3.000 journalistes et 225.000 pèlerins, répartis sur près de 700 sites autour de Sydney.

Les religieuses australiennes prient déjà pour que la visite pontificale se déroule sous un ciel clément.

Le catholicisme est la première religion d'Australie avec près de 5 millions de fidèles pour 21 millions d'habitants, pour environ 4 millions d'Anglicans.

Michael Perry, version française Jean Décotte

 
<p>Beno&icirc;t XVI pr&eacute;voit d'envoyer des SMS aux milliers de jeunes catholiques r&eacute;unis en juillet &agrave; Sydney pour les Journ&eacute;es mondiales de la jeunesse (JMJ), esp&eacute;rant ainsi se rapprocher d'une g&eacute;n&eacute;ration nourrie &agrave; l'internet et aux t&eacute;l&eacute;phones portables. /Photo prise le 7 mai 2008/REUTERS/Dario Pignatelli</p>