Une coupe qui défrise

lundi 7 avril 2008 15h31
 

PEKIN (Reuters) - Un salon de coiffure chinois a été fermé et condamné à une amende de 500.000 yuans (45.480 euros) pour avoir retenu de force deux clients auxquels il avait facturé 12.000 yuans (1.100 euros) pour deux coupes.

Zhang Yi et Yuan Sha Sha s'attendaient à payer 38 yuans (3,50 euros), comme indiqué sur la vitrine du Salon international de la beauté à Baoulou, dans la province du Henin.

Mais la note qui leur a été présentée s'élevait à 12.000 yuans, rapporte le Pekin News.

"Après avoir emprunté de l'argent à 16 personnes, les deux jeunes gens n'ont réussi qu'à réunir 9.800 yuans et ils n'ont été autorisés à quitter le salon qu'à 22h00", précise le journal.

Les coiffeurs n'en étaient pas à leur première escroquerie. En septembre dernier, une cliente avait dû acquitter 4.776 yuans pour une coupe. En décembre, un autre client avait opté pour une coupe à 68 yuans mais s'était vu réclamer 5.670 yuans.

Le magasin a été fermé sous les applaudissements d'une centaine de personnes.

Bureau de Pékin, version française Catherine Mallebay-Vacqueur

 
<p>Un salon de coiffure chinois a &eacute;t&eacute; ferm&eacute; et condamn&eacute; &agrave; une amende de 500.000 yuans (45.480 euros) pour avoir retenu de force deux clients auxquels il avait factur&eacute; 12.000 yuans (1.100 euros) pour deux coupes. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson</p>