Les policiers belges souffleraient eux-mêmes dans le ballon

mardi 26 février 2008 15h42
 

BRUXELLES (Reuters) - La police belge a ouvert une enquête pour vérifier si certains de ses membres ont bien soufflé eux-mêmes dans le ballon afin de pouvoir atteindre les objectifs de contrôle d'alcoolémie au volant.

"S'il faut frapper sur des doigts, on le fera", a déclaré au quotidien Le Soir le commissaire général de la police fédérale belge, Fernand Koekelbergt, qui entend savoir si les policiers accusés ont agi seuls ou sur instructions de leurs supérieurs.

Il reste à savoir si les pandores du plat pays poussaient la conscience professionnelle jusqu'à ingurgiter suffisamment d'alcool pour réaliser des tests positifs.

Yves Clarisse

 
<p>La police belge a ouvert une enqu&ecirc;te pour v&eacute;rifier si certains de ses membres ont bien souffl&eacute; eux-m&ecirc;mes dans le ballon afin de pouvoir atteindre les objectifs de contr&ocirc;le d'alcool&eacute;mie au volant. /Photo d'archives/REUTERS/Ezequiel Scagnetti</p>